La Bourgogne en tant que région viticole, c’est : 27 200 hectares, 200 millions de bouteilles produites par an et 100 appellations d’origine contrôlée. Une région à la fois étendue et morcelée, berceau des microclimats locaux ayant chacun leur propre identité.

 

Zoom sur cette région de renommée, qui compte parmi les vins les plus convoités et les plus chers au monde.

La Bourgogne, 5 sous-régions aux caractères distincts

La Bourgogne, située dans le Centre-Est de la France, s’étend d’Auxerre à Mâcon. Elle est divisée en 5 sous-régions bien distinctes : Chablis et Yonne, Côte-de-Nuits, Côte-de-Beaune, Côte Chalonnaise et Mâconnais.

  

 

Source : Vineabox

 

Chablis et Yonne

Même si le Chablis domine dans la région de l’Yonne, on retrouve d’autres vignobles tels que le Grand Auxerrois, l’Auxerrois, le Jovinien, le Tonnerrois et le Vézélien. Le vignoble Chablisien produit 100% de vins blancs chardonnay et porte la réputation de grands vins à l’arôme caractéristique de brioche.

 

Côte-de-Nuits

La Côte-de-Nuits s’étend sur une étroite bande de coteaux en Côte-d’Or, et produit principalement des rouges en pinot noir. On y retrouve 8 appellations reconnues, telles que Gevrey-Chambertin, Clos-de-Vougeot, Clos-les-Lambrays, Musigny, Romanée-Conti ou encore Nuits-Saint-Georges.

 

Côte-de-Beaune

La Côte-de-Beaune se situe en Côte-d’Or et fait sa réputation avant tout grâce à ses vins blancs, qui représentent sept des huit Grands Crus, tels que Corton-Charlemagne ou Montrachet.

 

Côte Chalonnaise

La Côte Chalonnaise bénéficie d’un climat continental, avec des sols argilo-calcaires expliquant l’utilisation en majorité du pinot noir sur le vignoble, bien que souvent associé au gamay, à l’aligoté ou au chardonnay. Cinq appellations font la renommée de la région : Mercurey, Montagny, Givry, Rully et Bouzeron.

Mâconnais

Le Mâconnais est le vignoble le plus méridional de Bourgogne, et est réputé avant tout pour ses vins blancs, à 80% de chardonnay. La région incarne une diversité de terroirs, qui offrent au Mâconnais toute sa richesse et réunit des appellations parmi les plus prestigieuses de Bourgogne : Pouilly-Fuissé, Pouilly-Vinzelles, Pouilly-Loché, Saint-Véran et Viré-Clessé.

Berceau des microclimats

La Bourgogne est un vignoble très étendu et donne ainsi lieu à des climats divers (continental, océanique, méditerranéen). De plus, la région est très morcelée et est souvent constituée de petites parcelles : par exemple, l’appellation La Romanée représente seulement 0,8 hectare de vignoble.

Les vignerons ont ainsi créé la notion de “climats”, qui définit et pose les frontières des parcelles selon l’expression de leurs terroirs : les influences climatiques, le travaille de l’homme, la vigne, le sol, …

Plusieurs niveaux d’appellations

Le vignoble de Bourgogne s’organise autour de 4 niveaux d’appellations, venant structurer cette diversité et ce morcellement propres à la région.

On retrouve les appellations :

régionales

-communales (ex : Vosne-Romanée)

-Premiers Crus (ex : Meursault)

-Grands Crus (ex : Corton-Charlemagne)

 

 

%d bloggers like this: